Le Fort de Bois l'Abbé
Fermer la fenêtre
 

 

L'approvisionnement en eau

Deux puits d'une dizaine de mètres de profondeur dont l'un est encore équipé de sa pompe, assuraient l'autonomie en eau potable.
Leur débit était théoriquement calculé pour fournir, en temps de siège, 5 litres par homme et par jour, et 35 litres pour les chevaux.
Cette eau était stockée dans une grande citerne située sous une casemate de la caserne; elle était ensuite remontée dans des réservoirs métalliques placés en hauteur, pour être redistribuée dans différents locaux sanitaires, cuisine et lavoir.

 

Un réservoir journalier

Les lavabos

Le lavoir

Fermer la fenêtre