L'organisation défensive
du Bois d'Arches

Fermer la fenêtre
 

 

Décret d'utilité publique: 1er sept. 1889
Construction: 1889-1891

Composée de cinq batteries d'artillerie et de trois redoutes d'infanterie, l'organisation défensive du Bois d'Arches fut construite en complément des forts du Bambois et de la Mouche pour interdire à l'ennemi de tourner Epinal par le sud.
A 516 m d'altitude, l'ouvrage du Bois d'Arches, réduit de cette position, est creusé dans le roc au dessus du village de Laménil. Son fossé de gorge pseudo-bastionné, et son escarpe, à profil triangulaire, étaient défendus par des parapets d'infanterie. L'ouvrage renferme un casernement souterrain, équipé d'une cuisine, de latrines, et d'une citerne. Propriété communale, l'ouvrage est fermé et son accès interdit.

L'entrée du réduit

 

Le couloir d'entrée...

... défendu par un pont roulant

La caserne souterraine

 

Une chambre de troupe, avec cheminée

Un escalier de sortie

Débouché d'infanterie et passage couvert

Fermer la fenêtre