Le magasin à poudre
central de Chantraine

Fermer la fenêtre
 

 

Décret d'utilité publique: 9 mai 1888

Creusé dans le roc en contrebas des casernes de Chantraine, le magasin à poudre est fermé par un mur d'enceinte, percé de deux entrées ayant conservé leurs portes d'origine; l'une d'elles était utilisée par le chemin de fer militaire de 0,60m pour pénétrer dans le dépôt.
Les magasins extérieurs pour le stockage des obus sont détruits.
Les magasins sous roc sont accessibles par deux entrées et une galerie transversale. Ils comportent un grand dépôt de poudre, un atelier de chargement et un dépôt de fusées.

Propriété de la ville d'Épinal, il est géré par l'ARFUPE par convention depuis décembre 2012.

 
 
 
 
 

L'entrée principale

Cour intérieure et corps de garde

Le dépôt de fusées

 

Galeries de communication

L'atelier de chargement

Niche dans la galerie transversale

 

L'entrée

et le vestibule

du magasin à poudre

Fermer la fenêtre